Résumé

Kiwi séché bio hecosfair

Nos délicieux kiwis séchés au jus de pomme, originaires de Turquie, vous séduiront avec leur jolie couleur verte due à la chlorophyle.

Le kiwi est un fruit très peu calorique et très riche en vitamines, la vitamine C notamment. Il regorge de minéraux tel que du calcium et du fer.

Il se déguste nature, à l'apéritif, en dessert, en salades de fruits. Il parfume et ajoute une note acidulée aux thés et aux infusions.

Il renforce le système immunitaire et aide à combattre le stress et la fatigue. Cela en fait le fruit idéal pour passer l’hiver à l’abri des rhumes ! 

Nos délicieux kiwis séchés au jus de pomme de Turquie sont un produit issu de l'agriculture biologique, certifié par FR-BIO-10. Ils sont commercialisés dans un sachet en kraft recyclable, doté d'une fermeture zip.

Kiwis séchés bio de Turquie

Résumé

Kiwi séché bio hecosfair

Nos délicieux kiwis séchés au jus de pomme, originaires de Turquie, vous séduiront avec leur jolie couleur verte due à la chlorophyle.

Le kiwi est un fruit très peu calorique et très riche en vitamines, la vitamine C notamment. Il regorge de minéraux tel que du calcium et du fer.

Il se déguste nature, à l'apéritif, en dessert, en salades de fruits. Il parfume et ajoute une note acidulée aux thés et aux infusions.

Il renforce le système immunitaire et aide à combattre le stress et la fatigue. Cela en fait le fruit idéal pour passer l’hiver à l’abri des rhumes ! 

Nos délicieux kiwis séchés au jus de pomme de Turquie sont un produit issu de l'agriculture biologique, certifié par FR-BIO-10. Ils sont commercialisés dans un sachet en kraft recyclable, doté d'une fermeture zip.

9,92 €
TTC
Poids
  • 100g
  • 250g
  • 500g
Quantité
Victime de son succès, ce produit est en cours de réapprovisionnement.

Méthodes de paiement sécurisé

Kiwi séché bio hecosfair

Valeur nutritionnelle pour 100g

KJoules : 1247 kj

KCalories : 297 kcal

Proteines : 4,6 g

Glucides : 59 g

Sucres : 58 g

Lipides : 2,1 g

Acides Gras Satures : 0,1 g

Sel : 0,03 g

 

Origines et petites histoires

La groseille de Chine ou l’Actinidia Deliciosa ne porte le nom de kiwi que depuis une quarantaine d’années. Cette appellation sous laquelle désormais on connaît ce fruit, vient des Néo-Zélandais, qui furent les premiers à sélectionner, cultiver et commercialiser les fruits de cette liane d’origine chinoise.

La patrie d’origine du kiwi est en effet la vallée du Yang-Tsé : Actinidia chinensis ou Yang Tao en chinois, qui fut décrite pour la première fois vers 1750, par un jésuite français , Pierre Nicolas Le Chéron d’Incarville, en mission en Chine.

Quelques spécimen de cette plante furent acclimatés, à la fin du XIXème siècle, dans des jardins botaniques européens. Mais nul ne se préoccupait de ces fruits.

En effet, en 1847, l’Anglais Robert Fortune est chargé par la Royal Horticultural Society, d’expédier de Chine des feuilles et des fleurs séchées d’Actinidia. C’est le botaniste français Jules Emiles Planchon qui, après avoir étudié ces spécimens, leur donne ce nom car la fleur femelle évoquait les rayons d’une roue.

Il faudra attendre le milieu du XXème siècle pour que le kiwi commence à être cultivé de façon intensive, d’abord en Nouvelle-Zélande, puis dans différents pays : France (4ème producteur mondial, notamment connue pour son kiwi de l’Adour et 2ème producteur européen après l’Italie), U.S.A, Japon, Italie, Turquie, Chili, Grèce…

En effet, en 1899, Ernest Henry Wilson ramena d’autres spécimens, ce qui valut au fruit d’être parfois surnommé « groseille de Wilson ». Ils produisirent en Europe des fruits pas plus gros que des noix, comme le rapportent en 1904 les pépiniéristes de la société Veitch, même s’il existait bel et bien en Chine des fruits de la taille d’une grosse prune, comme l’attestait Augustine Henry en 1903.

Des plants sont importés aux États-Unis à la fin du xixe siècle et en Nouvelle-Zélande en 1904.

À cette période, la plante était recherchée essentiellement dans un but ornemental.

En France, on le nomme depuis 1917, groseille de Chine, en raison de son goût rappelant celui de la grosieille à maquereau.

Le Néo-Zélandais Alexander Allison plante chez lui des graines rapportées de Yichang par Isabel Fraser en 1904. Les plants portent leurs premiers fruits vers 1910, amorçant le début d’une industrie qui se révèlera importante pour le pays.

 

Kiwi, dévoile-moi tes vertus !

Le kiwi est idéal à déguster, frais ou séché, en dessert, nature, ou avec des condiments sucrés. Il faut le choisir avec une peau souple mais pas trop molle. Mieux vaut les prendre trop durs sur le marché : ils mûrissent rapidement à température ambiante et se conservent dix jours sans difficultés (et plus longtemps au réfrigérateur dans un bac entrouvert). Pour les faire mûrir doucement, les mettre dans une corbeille avec des pommes. Le dégagement d’éthylène dû à la maturation des pommes fait mûrir le kiwi.

En cuisine, rester prudent quant à l’utilisation des kiwis : ils empêchent la gélatine de prendre. De plus, les kiwis font partie des aliments qui peuvent provoquer des allergies orales (notamment le syndrome oral croisé).

L’apport vitaminique du kiwi est dominé par la vitamine C, qui atteint le taux remarquable de 80 mg aux 100 g. Il s’agit d’une moyenne, certains kiwis pouvant en apporter jusqu’à 100 ou 130 mg, voire plus. Ce taux reste stable au fil du temps : dans le kiwi, la vitamine C est bien protégée par la peau du fruit (qui fait barrage vis-à-vis de l’oxygène de l’air) et par la présence des acides organiques.

Le kiwi fournit aussi une quantité appréciable de vitamine E : 3 mg aux 100 g. Cet apport est élevé, et insolite, puisque la plupart des aliments qui sont de bonnes sources de vitamine E sont riches en graisses (huiles végétales, certaines graines oléagineuses, avocat…). Mais il est probable qu’une bonne fraction de la vitamine E du kiwi soit concentrée dans ses petites graines comestibles, elles-mêmes très riches en lipides.

Le kiwi apporte un peu de provitamine A (0,05 mg aux 100 g), et un large éventail de vitamines du groupe B, en particulier de la vitamine B6 ou pyridoxine (qui joue un rôle important dans la synthèse des neuro-transmetteurs), et de la vitamine B9 ou acide folique (anti-anémique).

Le kiwi renferme des minéraux variés (au total, plus de 700 mg aux 100 g). Il fait partie des fruits bien pourvus en potassium (près de 300 mg pour 100 g). Sa densité potassique (teneur en potassium pour 100 kcalories) très élevée, elle est supérieure à 600 mg/100 kcalories : le kiwi surpasse ainsi la banane (430 mg de potassium/100 kcalories), pourtant réputée sur ce plan. Les taux de calcium (27 mg aux 100 g) et de magnésium (17 mg) sont relativement importants. De nombreux oligo-éléments sont présents, notamment le fer (0,4 mg aux 100 g), le cuivre (0,14 mg), le zinc (0,12 mg) et le manganèse (0,10 mg).

Les fibres du kiwi sont abondantes (2,5 g aux 100 g) et bien réparties entre les fibres insolubles (cellulose, hémi-celluloses) qui représentent environ les 2/3 du total, et les fibres solubles (pectines) pour le reste. Elles stimulent efficacement et en douceur le fonctionnement intestinal.

Le kiwi renferme une enzyme spécifique : l’actinidine. Cette enzyme est une protéase, capable (comme la papaïne de la papaye, la ficine de la figue ou la broméline de l’ananas) de scinder les protéines en plus petites molécules. Elle est inactivée par la chaleur, et l’action du suc gastrique.

  

Le kiwi présente la particularité d’être très peu sensible aux maladies, et de repousser les attaques des insectes et autres prédateurs indésirables. On ignore encore les causes précises de cette résistance naturelle. Il est possible que la peau externe du fruit (avec ses petits poils) constitue une protection efficace, et que la composition même du kiwi (notamment la présence d’acides organiques et d’enzyme) lui assure une capacité “d’auto-défense” originale.

 

Recette vegan smoothie kiwi banane :

  • 2 kiwis
  • 1 banane
  • 1/4 d’ananas
  • 20 cl jus de fruits tropicaux
  • 2 glaçons

Coupez les fruits et mixez-les avec les autres ingrédients. Avant de mixer votre mélange, ajoutez quelques feuilles de menthe, ainsi le goût sera plus relevé. De plus, disposez une ou deux feuilles de menthe sur le dessus de la boisson une fois dans le verre.

 

Recette vegan smoothie kiwi coco

  • 2 petites courgettes
  • 1 pomme
  • 3 kiwis
  • 5 cs d’eau de coco 
  • 2 dates séchées dénoyautées

Placez tous les ingrédients coupés en petits cubes dans la cuve d’un blender, l’eau de coco en premier. Mixez jusqu’à l’obtention d’un smoothie. 

 

Recette vegan de salade kiwi, avocat, agrumes, jeunes pousses et riz

Préparation: 15 minutes
Cuisson: 12 minutes (suivant le type de riz)
Pour: 4 personnes

  • 8 kiwis
  • 2 gros avocats ou 4 petits
  • 2 pamplemousses
  • 4 poignées de jeunes pousses
  • 240 g de riz sauvage ou basmati

Pour la sauce :

  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Sel et poivre du moulin
  • Quelques brins de ciboulette ciselée (facultatif)
  • Un petit morceau de gingembre râpé (facultatif)

Instructions:

  1. Tout d’abord, rincer le riz et le cuire dans un grand volume d’eau bouillante salée. Lorsque le riz est cuit, le déposer dans une passoire, le rincer sous l’eau froide et le laisser égoutter.
  2. Pendant la cuisson et l’égouttage du riz, peler les kiwis et les couper en tranches ou en dés suivant l’envie.
  3. Ensuite, décortiquer les pamplemousses pour ne garder que la pulpe. Pour cette opération, j’enlève la peau extérieure et la petite peau blanche intérieure, puis à l’aide de la pointe d’un couteau, j’extrais la chair des cloisons.
  4. Laver et essorer les jeunes pousses.
  5. En dernier lieu, peler les avocats, ôter les noyaux et couper la chair en tranches fines.
  6. Préparer la sauce en commençant par le sel et le poivre, puis la moutarde et le jus de citron.
  7. Mélanger bien et ajouter, sans cesser de remuer, l’huile en filet.
  8. Pour finir, ajouter éventuellement le gingembre râpé.
  9. Lorsque tous les ingrédients de la salade kiwi, avocat, agrume, jeunes pousses et riz sont prêts, les disposer dans des assiettes individuelles et napper légèrement de vinaigrette.
  10. Parsemer alors de ciboulette.

 

Recette de cocktail rhum kiwi 

  • 8 kiwis coupés en deux voir en quatre
  • 2 citrons verts
  • 5 tasses de sucre roux
  • 115g feuilles de menthe
  • 2 tasses d’eau pétillante ou de la limonade pétillante dans ce cas il faut réduire la quantité de sucre 
  • De la glace

En déco :

  • Des tranches de kiwi et des feuilles de menthe
  • Du sucre pour recouvrir le bord des verres.

  1. Placer les morceaux de kiwis pelés dans un mixeur avec le sucre ou le sirop et le jus de citron vert, sur la fonction « pulse », réduire jusqu’à obtenir une purée grossière. Si vous désirez donner un goût mentholé supplémentaire, introduire des feuilles de menthe à ce stade.
  2. Comme toutes les boissons (pour adultes !) auront de l’alcool, dans une grande carafe mélanger la purée avec le rhum, vous pourrez commencer avec une quantité de rhum moindre et monter en force selon le goût désiré.
  3. Ensuite ajouter quelques glaçons, des feuilles de menthe et des tranches de kiwi.
  4. Ajouter l’eau pétillante ou la limonade, remuer délicatement et goûter, rectifier en jus de citron ou en sirop si nécessaire. Finir avec des glaçons en plus et des feuilles de menthe.
  5. Pour la version « au verre », suivre la même méthode comme pour la carafe mais en ajoutant deux tranches de kiwi des feuilles de menthe au début.
  6. Pour la version « faite le vous-même » préparer le mélange purée de kiwi et eau pétillante sans le rhum et chacun se sert de la quantité de rhum voulu.
  7. Humecter les bords des verts avec une tranche de citron, mettre du sucre dans une petite assiette et tremper le verre à l’envers.

 

Recette minceur eau aromatisée au kiwi bio

  • 1 Kiwi moyen
  • 1 Citron vert
  • Menthe
  • 550 ml d’eau minérale & 6 glaçons

  1. Coupez le kiwi en rondelles. Râpez le citron vert pour obtenir 1 cc de zestes, puis coupez-le en deux.
  2. Pressez-en une moitié et coupez l’autre moitié en lamelles.
  3. Transvasez le kiwi, la menthe, les lamelles et le zeste du citron vert dans une carafe, ajoutez le jus du citron vert pressé et l’eau plate.
  4. Laissez infuser 30 minutes et servez avec des glaçons.

  

Recette detox pomme, citron & kiwi

Prenez un bocal de type Mason Jar. Lavez-le puis laissez-le sécher à l’air libre sur un linge propre.

Pendant ce temps, lavez les pommes, ôtez les trognons et coupez-les en quartier en gardant la peau. Déposez les pommes dans le bocal. Épluchez ensuite les kiwis et coupez-les en morceaux. Déposez-les également dans le bocal. Lavez le citron et râpez le zeste au-dessus du bocal à l’aide d’une râpe Microplane. Puis, coupez-le en rondelles et ôtez les pépins. Ajoutez les rondelles dans le bocal.

Ajoutez ensuite un litre d’eau, mélangez le tout puis refermez le couvercle du bocal. Mettez votre eau détox au frais puis laissez infuser 1 heure. Sortez ensuite votre boisson detox : vous obtenez une eau infusée qui a goût de pomme, citron et kiwi. Vous pouvez la siroter tout au long de la journée.

Vous pouvez ajouter des herbes aromatiques à votre détox water tels que de la cannelle, du basilic ou encore de la menthe poivrée pour découvrir encore de nouvelles saveurs et détoxifier votre corps pendant votre régime.

 

Une caverne d’Ali-baba de recettes bio et vegan

  • Servez tout simplement en entrée quelques tranches de kiwi avec un fromage vegetal fin, des noix ou des noisettes ou, à la collation, avec quelques carrés d’un bon chocolat vegan noir.
  • Ajoutez-le aux boissons frappées, aux céréales du petit-déjeuner ou aux sauces, coulis, sorbets, glaces et yogourts.

  • Dans les clafoutis, les gâteaux, les tartes, les crêpes, etc.
  • Au petit-déjeuner, servez un bol de riz entier arrosé de jus d’orange et assaisonné de cannelle, avec des tranches de kiwi.
  • Dans la fondue au chocolat vegan.

kibio1

Fiche technique

Poids
100g

Références spécifiques

ean13
3770010599609